Accueil

Accueil

La recherche en Automatique, Informatique et Mathématiques joue un rôle crucial dans la compréhension et la maîtrise des problèmes complexes de traitement de l’information et de modélisation que rencontrent les autres sciences et sera au coeur de la science des prochaines décennies.

C’est aussi un domaine de recherche créateur de richesses et d’emplois qualifiés et par là un enjeu absolument stratégique pour les pays développés. Dans une stratégie nationale de développement de la recherche et de l’enseignement supérieur dans le domaine des STIC et des mathématiques, la Lorraine a l’objectif d’apparaître comme un pôle de recherche et de formation de niveau européen, attractif pour les meilleurs étudiants et les meilleurs scientifiques dans la compétition internationale.

La Fédération Charles Hermite, constituée en 2009, est la plus grosse Fédération de recherche en Lorraine. Elle comprend environ 710 personnes dont 250 doctorants et post-doctorants, 280 enseignants-chercheurs, une vingtaine de chercheurs du CNRS, une cinquantaine de l’INRIA et 110 agents administratifs et techniques ce qui place la Lorraine au 5ième rang des centres universitaires nationaux pour les Maths-STIC. Elle regroupe l’ensemble des compétences de ses quatre laboratoires fondateurs. Elle est donc naturellement amenée à développer des recherches dans toutes les directions représentées au sein de ces laboratoires. Néanmoins, nous souhaitons mettre en avant plus particulièrement sept axes de recherche transversaux développés dans le cadre de la Fédération et qui font déjà ou qui pourront faire l’objet de collaborations croisées :


Qui était Charles Hermite ?

Charles Hermite voit le jour à Dieuze (en Lorraine) le 24 décembre 1822.
Il est le sixième d’une famille de 7 enfants… en savoir plus